quoideneuf

 

Malgré les progrès réalisés,

l'illettrisme perdure

* * *

L'échec scolaire

On ne peut qu'être révolté par la situation d'échec scolaire dans laquelle se trouvent de (trop) nombreux adolescents, tout simplement parce qu'ils ne maîtrisent pas la lecture et, partant, l'écriture et le calcul.

Ce problème n'est d'ailleurs pas spécifiquement français. La carence constatée dans l'apprentissage de la lecture est en fait internationale, et la plupart des pays dits "civilisés" en sont victimes. Le Canada , les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, entre autres, connaissent les mêmes difficultés.

Pour ce qui concerne plus particulièrement le système scolaire français, les enseignants de Cours Moyen 1re ou 2ème année (dernières années de l'école élémentaire : 9/10 ans environ), ceux de 6ème (1re année de collège : 11 ans environ), se plaignent car ils reçoivent dans leur classe des élèves qui ne sont pas au niveau requis, en raison notamment de leur carence en lecture.

Des enseignants de collège ont, dans leur classe de 3ème (4ème année de l'enseignement secondaire :14/15 ans environ), une proportion d'élèves qui sont, à des degrés divers, victimes de l'illettrisme. Cette carence entraîne également l'échec en mathématiques car nombreux sont les élèves qui n'arrivent pas à résoudre un problème de leur niveau tout simplement parce qu'ils ne comprennent pas l'énoncé qui leur est soumis.
Dans un rapport intitulé "La réussite à l'école" rédigé en 1989 à la demande du Ministre français de l'Education Nationale, Monsieur Michel MIGEON , alors Recteur d'Académie, soulignait fort justement que : "la compréhension de l'énoncé d'un problème est une condition préalable à la résolution de ce problème".

De leur côté les parents s'inquiètent, à juste titre, parce que leur enfant, à 8 ans, à 11 ans, à 15 ans, ne sait pas encore lire correctement.

Cette insuffisance est sans conteste une des causes principales de l'échec scolaire. On sait en effet qu'un enfant qui double le Cours Préparatoire (1re année d'école élémentaire en France) en raison notamment de ses difficultés en lecture, n'a plus que 4 chances sur 10 de poursuivre une scolarité sans problème. Dans de nombreux cas, d'ailleurs, à la fin de sa 2ème année de CP ses progrès en lecture ne sont guère probants et il est, dès lors, en situation d'échec grave.
Dans le même rapport cité plus haut le Recteur
MIGEON rappelait d'ailleurs qu' "il a été vérifié que les enfants qui réussissent bien au CP sont ceux qui y terminent leur apprentissage de la lecture ..."


L'illettrisme perdure

Bien que les statistiques diffèrent le constat reste accablant : trop d'adolescents quittent le système éducatif - après 10 ans de scolarité au minimum (!) - sans maîtriser la lecture (et par voie de conséquence l'écriture et les mathématiques) ce qui en fait inévitablement des exclus de notre société (dite) moderne.

Une étude récente révèle qu'en France environ 40% de jeunes adultes ne comprennent pas le sens d'un texte simple. Comment alors rester indifférents devant la détresse de ces adolescents incapables de s'orienter dans une grande ville, de déchiffrer un imprimé, de rédiger un CV, ou tout simplement de compléter un formulaire ou remplir une feuille de sécurité sociale ?

Comment, à l'aube du XXI° siècle, peut-on encore tolérer cela ?

Au fil des années différentes mesures ont été envisagées ou appliquées dans différents pays, et notamment en France, pour tenter de faire face à cette situation (nième réforme des méthodes d'enseignement de la lecture, cours de soutien ou de rattrapage, etc...), hélas sans grand succès jusqu'à maintenant. Car force est de constater que, malgré les quelques progrès réalisés, l'illettrisme perdure et l'amélioration reste aléatoire.

Alors, que faire?

Des solutions existent pourtant !

Si vous voulez en savoir plus, continuez la visite en cliquant ICI


Si vous vous intéressez à l'apprentissage précoce de la lecture et vous souhaitez échanger des idées, connaître des expériences positives, vous informer, ou demander éventuellement des conseils pour débuter, inscrivez-vous au groupe de discussion "Lecture précoce".

S'inscrire à lecture_precoce

Adresse du service :fr.groups.yahoo.com



Sommaire :

. Page d'accueil
. La lecture précoce, une erreur ou une chance ?
. Un enseignement moderne de la lecture selon Jeanine Cougnenc
. Bibliographie
. Autres sites intéressants

Livre d'or Livre d'or


Retour vers le haut de la page